YOTAM SILBERSTEIN

 

Natif de Tel Aviv et issu de la même génération que le trompettiste Avishai Cohen, le pianiste Shai Maestro et le saxophoniste Eli Degibri, Yotam Silberstein fait partie de ces musiciens qui ont mis Israël sur la carte du jazz mondial. En 2005 le guitariste s’est installé à New York pour suivre les cours de la New School for Jazz, depuis le musicien a fait ses armes avec le saxophoniste James Moody, George Coleman ou Jimmy Heath. En sideman, il a enregistré avec David Sanborn, Antonio Hart, Spike Wilner, Nathan Davis, Walt Weiskopf… Remarqué par l’incroyable fluidité de son jeu, son sens de l’improvisation et sa parfaite maîtrise du be-bop, des musiques latines et d’ailleurs.

L’album « Future Memories » reflète l’identité musicale du guitariste Yotam Silberstein. Fondé sur le jazz, son style restitue aussi son affinité pour les musiques du continent sud-américain. La présence de John Patitucci à ses côtés témoigne de l’intérêt que ce grand bassiste manifeste à ce projet. Un jazz sensible et ouvert sur le monde, prélude de souvenirs à venir…

Yotam Silverstein a conquis ses galons de jazzman en collaborant avec de grandes pointures du jazz comme James Moody, Roy Hargrove, George Coleman, David Sanborn, Marcus Miller, Paquito D’rivera, Christian McBride et John Patitucci qui l’a d’ailleurs appelé à ses côtés pour enregistrer l’album « Irmãos de Fé » que le contrebassiste a sorti en 2017.

Au fil des ans et au gré de ses voyages, Yotam Silberstein a par ailleurs élargi son horizon et enrichi son jeu d’influences venues d’autres cultures auxquelles il a goûté comme celles de l’Uruguay, du Pérou, du Venezuela, de l’Argentine et du Brésil.

 

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut