TOURE KUNDA

Si les Touré Kunda sont restés des colporteurs d’histoires et de musiques déclinées en soninké, wolof, mandingue, dioula, créole portugais, ils ont en revanche adopté comme emblème un tout autre animal : l’éléphant. Et cette famille éléphant est sans aucun doute le groupe le plus emblématique de cette world music qui vit le jour en France au tournant des années 1970/80. Sans eux, on peut même dire que beaucoup d’artistes venus d’Afrique n’auraient jamais pu et su profiter de l’attention des compagnies de disques.

> « Mouslai » (1996) – © Complete Music France

                  

If the Touré Kunda remain peddlers of stories and music in Soninke, Wolof, Mandingo, Dioula, Portuguese Creole, they have instead adopted a different animal as emblem: the elephant. And this elephant family is undoubtedly the most emblematic group of this world music that was born in France around the 1970s / 80s. Without them, we can’t even say that many artists from Africa could ever enjoy the attention of the record companies.

> « Mouslai » (1996) – © Complete Music France