artistes




JACKIE EDWARDS

  • Ecouter une sélection :
Do What You Wanna Do MD1034
 
 
I Do Love You MD1034
 
 
Tout sélectionner

 

Si Nat King Cole était né en Jamaïque, nul doute qu’il vît en Jackie Edwards son plus fidèle disciple. Même douceur de timbre, même attaque de velours, même don pour habiter la moindre mélodie. Jackie Edwards est de plus un compositeur important.

Né Wilfred Gerald Edwards en 1938 à la Jamaïque, il est déjà une star de l’île à la fin des années 50 quand Chris Blackwell, le futur fondateur du label Island, le découvre et le persuade de s’installer en Grande-Bretagne.

Malgré certains critiques qui font la fine bouche devant son style si smooth et sentimental, il y enregistre une discographie solide et plus variée que son statut de chanteur de charme ne le laisse penser. Ska, rocksteady, roots et lovers rock (nuance qu’il contribue à faire émerger par son seul talent) : toute la palette lui est familière. Il l’élargit même à la pop locale et au gospel dans lequel sa voix d’ange fait merveille. Parallèlement, sa facilité à écrire des chansons lui permet d’offrir au Spencer Davis Group quelques tubes et non des moindres : Keep on Running, c’est lui ! Ainsi que Somebody Help Me et Get Up qui inspirera les Clash de Revolution Rock.

Alors que Blackwell lance Island, Jackie Edwards préfère retourner en Jamaïque où il enregistre le meilleur de son œuvre avec le producteur Bunny Lee qui le fait accompagner par The Aggrovators. Il meurt en 1992, relativement oublié alors qu’il a contribué à rendre la musique de son pays non seulement populaire mais aussi composante à part entière de la pop et du rock. Soit un prodige qu’il est encore temps d’apprécier à sa juste valeur aujourd’hui.