artistes




DON & THE GOODTIMES

  • Ecouter une sélection :
There's Something On Your Mind MD1028
 
 
I Could Be So Good To You MD1028
 
 
Tout sélectionner

 

Don and The Gootimes s’est formé autour de Don Galluci en 1965 dans la région de Portland, sur la côté nord ouest des Etats-Unis. Avec Bobby Holden qui tient les fûts dans ce nouveau combo, Don Galucci est un vétéran de cette scène très vivante où les genres se mêlent sans a priori et où une génération assoifée de musique établissent les base de ce qu’on appellera par la suite le son garage.

Don a par ailleurs fait partie des mythiques Kingsmen et les liens avec l'autre groupe parangon de la région, The Sonics, ont été caractérisés par des incursions mutuelles dans leur répertoire. Don and The Gootimes gravent quelques faces pour le label Scepter Records’ Wand mais surtout pour Jerden, la structure de Jerry Dennon, grand gourou de la northwest scene.

Le succès demeure local jusqu’à ce que Dick Clark les choisisse en 1967 comme groupe maison pour son mythique programme Where the Action Is, diffusé en après-midi sur ABC. Don and The Goodtimes bougent donc à Los Angeles et signe peu de temps après un contrat avec Epic. Ils signent I Could Be So Good to You qui reçoit un certain succès à Los Angeles comme à New York, indiquant par là-même le côté urbain et moderne de leur musique qui touche les côtes ouest et est des Etats-Unis, plus réceptives peut-être au son de leur époque que l'intérieur du pays.
 
Holden et le chanteur-bassiste Ron « Buzz » Overman, quittent le groupe en 1968 et les autres membres, Jeff Hawks (chanteur) et Joey Newman (guitare) montent un groupe psychédélique,T ouch, plus sensible aux aspirations fleuries de l’époque. Le groupe arrête toute activité mais pas Don Galucci qui produira peu de temps après Iggy Pop et ses Stooges pour Fun House, un album mythique et fondateur.
 
Mais c’est déjà une autre histoire…