artistes




LUTHEA SALOM

  • Ecouter une sélection :

Vous ne la connaissez peut-être pas encore mais la découverte de cette artiste espagnole adepte de la meilleure Americana ne devrait pas vous être indifférente. Née à Barcelone, Luthea grandit au Canada mais s’exprime très jeune sur les scènes des festivals espagnols et anglais. C’est d’ailleurs à Londres que la jeune artiste s’installe un moment pour rejoindre comme guitariste et choriste plusieurs groupes locaux. Très vite, ses maquettes intéressent les labels indépendants et lui permettent de faire les premières parties des concerts de Norah Jones ou Alanis Morissette.

Un premier album, Out and Without, arrive vite. Pour le réaliser, elle rencontre le producteur Malcolm Burn qui lui ouvre les portes de son studio de la Nouvelle Orléans durant l’été 2000. Ethan Johns, producteur et multi-instrumentiste connu pour son travail aux côtés de Rufus Wainwright, Ryan Adams, Ray LaMontagne, Kings Of Leon ou Laura Marling, y enregistre guitares et batterie. Contribue également Jane Scarpantoni, violoncelliste fréquemment réclamée par Suzanne Vega, les Indigo Girls, Ray LaMontagne, Sarah McLachlan, R.E.M. ou Lou Reed. C’est dire que cette première tentative discographique se déroule dans les meilleures conditions.

Sa réputation s’accroît et la grande Emmylou Harris l’invite à son tour pour sa première partie en 2003 dans le cadre d’un grand concert de bienfaisance à Toronto. L’année suivante, Malcolm Burn et Luthea Salom se retrouvent de nouveau pour un deuxième album qu’ils élaborent entre New York et Skopje en Macédoine avec les membres de Project Zlust. Publié en 2005, Incessant Spinning est rapidement un succès en Espagne. A tel point que les premiers tirages sont vite épuisés. Une seconde version, ressortira en 2007 sous un nouveau titres, Sunbeam Surrounded By Winter, et sera nominée dans pas moins de neuf catégories aux Grammy Awards en 2008. Luthea est préssentie pour celle du Meilleur Nouvel Artiste et son disque pour pour celle de l’album de l’année. Une sensibilité pop plus marquée, enrichissant une inclination sentimentale et très acoustique n’est pas pour rien dans cette reconnaissance.

Luthea est invitée à prendre part au tribute album Discovering Bowie, produit par Valenti Adell et pour lequel elle interprète « Rebel Rebel ». Luthea tourne alors aux Etats-Unis, en Allemagne, au Portugal et en Espagne. En novembre 2009, elle enregistre au Vaper Studio de Barcelone son troisième album, Kick in the Head, qui sera publié à l’été 2010 et rencontrera un réel succès en Espagne où l’opus est salué pour son folk-rock contrasté, ses arrangements organiques et la voix claire et sprituelle de l’artiste. Une voix qui s’exprime en anglais et met un point d’honneur à convaincre son auditoire de la manière la plus personnelle qui soit. En juin 2011, Luthea remporte le prix Crank your Cred, décerné par Myspace qui récompense chaque mois la meilleure composition internationale.