artistes




Dr RUBBERFUNK

  • Ecouter une sélection :
Northern Comfort MD1070
 
 
Trouble Woman - Steinski remix MD1070
 
 
Tout sélectionner

 

Batteur, producteur et DJ, Dr. Rubberfunk, aka Simon Ward, connaît ses beats sur le bout des doigts. Hip-hop, funk, soul, jazz et disco : rien de ce qui constitue la pharmacopée musicale ne lui est étranger.

Alors qu’il se fait les dents en tant que DJ écumant les bars et clubs de Londres, l’envie de passer de l’autre côté de la barrière, celui de la production et de l’enregistrement, se fait plus pressante chaque jour. C’est donc en montant son cabinet/home studio que le Dr. Rubberfunk va se donner les moyens de mieux faire connaître sa musique. Ce n’est pas pour autant qu’il va quitter les clubs – résidence prolongée au Ministry of Sound – et ses compagnons de fortune – Norman Cook aka Fatboy Slim qui l’accueille sur son label Southern Fried Records et Dan The Automator avec qui il mixe et remixe.

Le single Disco Scene – hommage aux pionniers que furent Double Dee & Steinski, Coldcut ou Major Force – le fait mieux connaître à l’international. Il enfonce le clou avec le single suivant, Step on It, que Mr. Scruff, Groove Armada, Quantic ou Pressure Drop mettent en avant dans leurs DJ sets. En 2002, il fonde son propre label, Funky Down Recordings, et monte un combo funk dans lequel il tient naturellement la batterie aux côtés de l’ami bassiste Mr. Grüder.

2003 voit la sortie de son premier LP, le bien nommé The First Cut, dans lequel explose une joyeuse fusion jazz, blues, soul et hip-hop agrémentée de saveurs latines, comme l’atteste le titre Bossa For the Devil. La tournée des clubs ne s’arrête plus et Dr. Rubberfunk y côtoie la crème de l’électro mondiale : Peter Herbert, Bonobo, Scott Hendy et Andy Smith, entre autres.

De 2003 à 2005, la BBC 6 lui offre un mix hebdomadaire sur son antenne et les festivals s’enchaînent (Big Chill, Glastonbury, etc.). On lui demande aussi de plus en plus de remixes, notamment pour les Stereo Mcs.

C’est à peine si on lui laisse le temps de publier ses deux derniers LPs en date, My Life at 33 en 2006, et Hot Stone tout récemment !