artistes




CLARENCE GATEMOUTH BROWN

  • Ecouter une sélection :
Take me Back to Tulsa MD1042
 
 
Tout sélectionner

 

Clarence "Gatemouth" Brown a grandi à Orange au Texas. Sa carrière musicale professionnelle a commencé en 1945, en tant que batteur à San Antonio. Il y gagne son surnom de « Gatemouth » en raison de sa voix profonde. En 1947, il joue pour la première fois de la guitare lors d'un concert de T-Bone Walker dans une boîte de nuit de Houston et trouve alors un maître : le phrasé souple et cool de Walker l’influenceront profondément. Il se rend à Nashville pour participer à un show télé, et enregistre quelques singles country, registre dans lequel il excelle particulièrement tant à la guitare (c’est un excellent joueur de picking) qu’au fiddle (le petit violon qui chauffe à blanc le blue grass). Il enregistre des faces brillantes pour les labels Peacock et Duke, puis, à la fin des années 1960, il décide de quitter le milieu musical et s’installe au Nouveau-Mexique comme shérif adjoint.

Au début des années 1970, le public européen s'enthousiasme pour le blues revival et le style authentique. Du fait de sa notoriété, Brown est sollicité pour des tournées en Europe tout au long des années 1970. Dans les années 1980, une série d'album a relancé sa carrière aux États-Unis. Il réalise alors de 250 à 300 concerts par année. En 1982, il remporte un Grammy Award pour l'album Alright Again!. Dans les années qui précèdent sa mort, il voyage dans le monde en Australie, en Nouvelle Zélande, Amérique Centrale, en Afrique, et dans l'ancienne Union Soviétique. Les « gens ne peuvent pas venir chez moi, ainsi je vais chez eux, » disait-il. En septembre 2004, on lui diagnostique un cancer du poumon. Déjà souffrant de l'emphysème et de maladies de cœur, Brown décide de renoncer au traitement. Il s’éteint en setpembre 2005.

Son style remarquablement éclectique – du blues en passant par la country, le cajun ou le bluegrass – a influencé beaucoup d'autres guitaristes de blues tels qu'Albert Collins, Guitar Slim, J.J. Cale, et Johnny "Guitar" Watson.